Amity Meria

BIOGRAPHIE

Nom & Prénom(s): AMITY Méria (DRAME Mariam)

Date de naissance: 10/05/1966

Lieu de naissance: Gaoua/Province du Poni

Artiste Musicienne, auteur-compositeur, de son vrai nom Mariam DRAME, la talentueuse chanteuse Burkinabé Amity Méria, plusieurs fois consacrée meilleure artiste de son pays, est née le 10 mai 1966 à Gaoua, province du Poni.

Elle fit ses études primaires à l’Ecole Médinacoura à Bobo-Dioulasso, puis à Banfora Garçon (1975-1979) où elle obtint le Certificat d’ Etudes Primaires Elémentaires (CEPE).Ensuite elle fréquenta le Collège Sainte-Thérèse de Banfora, puis le Lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso de Bobo-Dioulasso où elle récolte respectivement le BEPC, et le baccalauréat série A4 qui lui ouvrit l’accès à l’Université de Ouagadougou.De 1986 à 1990 à l’Institut Supérieur de langues, des Lettres et des Arts (IN.SUL.LA.), elle va décrocher successivement les DEUG I et II, la licence en lettres modernes et le Certificat de maîtrise en lettres – arts, elle se trouve un emploi d’enseignant, mais la musique est sa vraie passion et sa vocation.

Née d’un père guitariste, c’est très tôt qu’elle se fait distinguer à travers des animations scolaires, universitaires et de scoutisme.Cependant, c’est à partir de 1990 qu’Amity Méria décide de voler de ses propres ailes avec la sortie de son premier volume intitulé “la paix”, récompensé l’année suivante par un 2e prix lors d’un concours local et d’une tournée nationale. La sortie en 1993 de “Dabari” son deuxième album, vient confirmer son talent naissant profondément ancré dans les valeurs africaines, qui a fait du combat des femmes, de la paix, des enfants, de la lutte contre la prostitution, l’unité africaine, les thèmes récurrents de ses chansons.

Lentement, Amity Méria s’est imposée comme le porte-flambeau et la meilleure ambassadrice de la musique burkinabé, compliment que confirmeront de grands titres ultérieurs tels que “Kanou” en 1997, “Dje N’Ganda”” en 2000 et “Maaya” en 2003 et les nombreuses distictions qu’elle a récoltées sur les scènes nationales et internationales. En effet, Amity Méria a été consacrée “artiste de l’année 2003” par l’Union des Radios et Télévisions Nationales d’Afrique (URTNA), et le trophée “d’artiste partenaire du Ministère de la Santé” lui a été décerné dans le cadre d’une campagne de soutien au programme SIDA en 1998.

En 2004, Amity Méria est nominée “Meilleure Artiste d’Afrique de l’Afrique de l’Ouest” par les Koras (All Africa Music Awards) en Afrique du Sud. Enfin, elle a été plusieurs fois distinguée par les Kundé d’Or au Burkina Faso comme étant la “meilleure artiste” au plan national. De 1992 à 1995, elle a participé à de nombreux concerts de Gala avec des artistes nationaux et internationaux au Burkina Faso, en Afrique et en Europe.

Dans le milieu professionnel, elle est affiliée à plusieurs associations de protection et de promotion des intérêts des artistes musiciens dont le Bureau Burkinabé des Droits d’Auteurs (BBDA); l’Association Eclosion d’Aide aux Jeunes Talents; le Syndicat National des Artistes Musicien du Burkina (SY.N.A.M.)et l’Association des Jeunes Musiciens du Burkina (AJMB).

Amity Méria est mariée mère d’un enfant, elle est Chevalier de l’Ordre du Mérite du Burkina agrafe (Arts et Culture).

 

PARTAGER
Article précédentBOB DE NARR
Article suivantDONSHARP DE BATORO